myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Andry Rajoelina
Andry Rajoelina

Madagascar

Andry Rajoelina, Chef d'entreprise et homme politique malagache, actuel maire d'Antananarivo ( Madagascar)


Plus de utilisateur: fatayodi
Creer: 28th Jan 2009
Modifier: 28th Jan 2009
Edit | Report as Abusive |
Professional Information

Biographical Information
Andry Rajoelina
(At a Glance)
Date of Birth: //
: male
Place of Origin: Madagascar

Andry Nirina Rajoelina est un jeune chef d'entreprise malagache  né à Antannarivo.  Agé  de 34 ans, il commence sa carrière professionnelle  dans l'événementiel comme organisateur d'événements et de sepectacles, de soirées Live (1994 à 2000). Entreprenant,  Rajoelina est  aussi créateur de la société d'impression numérique et de panneaux publiciataires "Injet" et demeure un leader du secteur dans  le pays. Présent dans les media, il est détenteur de la chaine de télévision et de la radio privées VIVA dont la fermeture par le président Marc Ravalomanana mettra le feu aux poudres.

L'entrée en politique de Rajoelina est récente. En 2007, à la tête du mouvement TGV (Tanora malaGasy Vonona : jeunes Malgaches décidés), il  brigue la mairie d'Antananarivo contre Hery Rafalimanana, candidat du parti au pouvoir. Alors que ce dernier se croyait déjà investi  avant même les élections comme d'habitude par le président, Rajoelina crée la surprise. Car c'est plutôt lui le jeune entrepreneur qui sera élu  maire d'Antananarivo le 12 décembre 2007 avec une large majorité de 63,32% des voix.  Or depuis  son accession au pouvoir en 2002, le président Ravalomanana nommait le maire de la capitale sans consultation du peuple

Andry Rajolina à la tête de la mairie ne supporte pas les agissements du chef de l'Etat. Ainsi, un bras de fer l' oppose   au président Marc Ravalomanana. Cette situation  provient de la décision du pouvoir malgache le 13 décembre dernier de fermer la télévision privée Viva qui appartient au maire. Depuis, Andry Rajoelina dénonce une "dictature" en cours dans l'île. Il  dénonce aussi le gouvernement de Ravalomanana de brader les terres du pays en les vendant à des  Asiatiques. Dans la capitale, les rassemblements anti-Ravalomanana se multiplient. Le 26 janvier 2009, une manifestation rassemblant plusieurs dizaines de milliers de personnes a dégénéré. Au moins 39 personnes ont été tuées dans les émeutes. Deux centrales d'achat, des magasins appartenant au pouvoir, et les locaux de la radio-télévision d'Etat ont été pillés et incendiés.

En 2002, ce fût des manifestations populaires similaires qui  propulsent Marc Ravalomanana à la tête de Madagascar. Aujourd'hui par contre , ce sont ces mêmes manifestations dirigées par son opposant qui  le fragilisent.

 

 




More Repertoire

Madagascar, Government
Madagascar, Government
Art, Madagascar
Madagascar, Music