myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Francis Bebey
Francis Bebey

France

Francis Bebey est un chanteur ,compositeur , journaliste, écrivain et essayiste camerounais.Il se révèle au public avec des chansons humoristiques notamment "Agatha".


Plus de utilisateur: rdiop
Creer: 29th Oct 2008
Modifier: 29th Oct 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Professional Areas:
Music
Working primarily in:
World

Biographical Information
Francis Bebey
(At a Glance)
: male
Place of Origin: Cameroon
Né en 1929 à Douala, Francis Bebey est initié au chant par son père, pasteur protestant, joueur d’harmonium et d’accordéon, et élevé au son de la musique classique occidentale (Bach, Haendel), tout en gardant une oreille tendue vers les musiques enracinées sur le sol africain.

 Ces musiques, qu’il découvre d’abord en cachette de ses parents, chez un voisin, passant ses nuits à jouer de l’arc à bouche et de la harpe traditionnelle, vont devenir pour lui une passion absolue, un enjeu, un engagement.

 En 1950 , il quitte le Cameroun pour Paris où il s’inscrit à la Sorbonne pour préparer une licence d’anglais. Il forme à cette époque un trio avec son compatriote Manu Dibango.

 Il décide ensuite de partir pour les États-Unis en vue d’étudier la communication et le journalisme. Il compose alors sa première pièce pour guitare, "L’Été du Lac Michigan".

 Journaliste et écrivain Journaliste, reporter radio, il travaille aussi en Afrique, notamment au Ghana, où il participe à la création d’une station française de radio, puis regagne la France où il entre comme reporter à la Sorafom (Société de Radiodiffusion de la France d’Outre-mer), la future RFI (Radio France Internationale).

 Pendant quinze ans, il est ensuite responsable du département musique de l’Unesco.
 
Tout en publiant parallèlement articles de presse, nouvelles, poèmes, romans, dont "Le Fils d’Agatha Moundio".

L'ouvrage est récompensé par le Grand Prix littéraire de l’Afrique noire, une distinction qu’il obtient en 1968.

C'est aussi l'année de son premier concert parisien, au Centre Américain, où il présente un répertoire chanté en douala, en français et en anglais, inspiré des chants bantous et des polyphonies pygmées.

 Il publie l'année suivante une étude qui fait référence, "Musique", disponible aujourd'hui dans sa traduction anglaise, "African Music – A People’s Art". Outre cet essai, parmi d’autres, il invente aussi des contes ("L'Enfant pluie") et écrit des poèmes ("Concert pour un vieux masque").

Le 28 Mai 2001 ,il meurt à Paris d'une attaqur cardiaque à l'age de 72 ans.Son site internet créé par sa fille Kidi Bebey et quelques amis est très visité.



More Repertoire

France, Art, Burundi
France, Art, Rwanda
France, Art, Cameroon