myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Edward Mutesa II
Edward Mutesa II

Uganda

Edward Mutesa II né le 19 novembre 1924 et mort le 21 novembre 1969, était un roi du Bouganda et premier président de l'Ouganda de 1962 à 1966.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 29th Jul 2008
Modifier: 29th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Position:
Président de la République
Working primarily in:
Uganda

Description of Work:
À la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Ouganda, qui a nourri la métropole grâce à sa riche terre volcanique, est devenue la « perle de l’Empire ». Les autres peuples de la colonie notamment les Lango de langue nilotique, dont le leader est un instituteur, Apollo Milton Obote revendiquent un partage du pouvoir plus équilibré, mais le souverain, qu’on appelle aussi sir Edward Mutesa, refuse les amendements constitutionnels. En 1953, il est exilé à Londres. Son absence renforce l’opposition des Ganda, et les autorités sont obligées de le rappeler deux ans plus tard. Entre-temps, celles-ci ont enclenché le processus des réformes qui impliquent des élections législatives. Mutesa lance alors un ordre de boycott (1958), car il craint les résultats d’une consultation qui donnerait une représentation aux Indiens et aux Européens.

Le blocage de la situation entraîne alors la création de partis politiques, dont le Parti du peuple ougandais (UPC) d’Apollo Milton Obote. Sentant le danger, car l’indépendance approche, le souverain patronne la création d’un parti, le Kabaka Yekka (le Kabaka seul), pour organiser une coalition avec l’UPC en prévision des élections générales dont elle sort victorieuse. À l’indépendance (9 octobre 1962), Mutesa devient souverain constitutionnel et Obote est nommé Premier ministre. L’alliance de façade entre le roi, souverain d’un peuple de langue bantoue, et en majorité catholique, et Obote, protestant et leader de tribus de langues nilotiques, et qui se réclame du panafricanisme et de la lutte contre l’impérialisme, devient vite conflictuelle. En 1966, aidé de son chef d’état-major Idi Amin Dada, Obote chasse Mutesa qui se réfugie à Londres, où il meurt trois ans plus tard (1969).

En 1993, désirant bénéficier de l’appui des Ganda, le président Yoweri Museveni, originaire du royaume méridional du Nkolé, autorise le couronnement de Ronald Muwemba Mutebi, fils de Mutesa II, comme trente-sixième souverain des Ganda sous le nom de Mutebi II, mais dans ses seules attributions coutumières.
Biographical Information
Edward Mutesa II
(At a Glance)
Date of Birth: Nov/19/1924
: male
Interests: Politique, Economie, Art
Place of Origin: Uganda

Mutesa est le fils du kabaka (roi) Daudi Chwa, qui a succédé à son père Mwanga, exilé aux îles Seychelles par les Britanniques en 1897. Il a quinze ans lorsqu’il est intronisé roi des Ganda après la mort de son père, en 1939. Il prête serment  lance et bouclier à la main  pour faire montre de l’engagement qu’il a pris de protéger et de nourrir son peuple. C’est le chef du clan de sa mère qui lui pose la couronne sur la tête, car la royauté ganda obéit à la filiation matrilinéaire qui interdit de se marier dans son propre clan. Cette coutume évite qu’un seul clan monopolise le pouvoir, chacun d’eux pouvant espérer y accéder un jour.

Conformément à la politique coloniale de gouvernement indirect, qui consiste à promouvoir les chefs coutumiers pour ne pas avoir à gérer eux-mêmes les affaires locales, les Britanniques envoient Mutesa faire des études à l’université de Cambridge, et lui confèrent le grade de capitaine honoraire des grenadiers de la garde royale.




More Repertoire

Uganda, Business
Uganda, Government
Uganda, Government
France, Uganda, Music