myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Joseph Kasa-Vubu
Joseph Kasa-Vubu

Congo-Kinshasa

Joseph Kasa-Vubu vers 1910 et mort le 24 mars 1969, était le premier président de la République démocratique du Congo de 1960 à 1965.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 28th Jul 2008
Modifier: 28th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Position:
Président de la République
Working primarily in:
Congo-Kinshasa

Description of Work:
S'estimant insuffisamment payé pour son niveau d'instruction, Kasa-Vubu abandonna bientôt la carrière d'enseignant, devint employé dans la société Agrifor puis, en 1942, aide-comptable au Service des Finances du Gouvernement colonial. Il subit bientôt à Léopoldville, devenue la capitale du Congo, les influences parfois divergentes de divers groupes d'évolués congolais venant de diverses provinces.

Il se fera connaître en tant que dirigeant de l'organisation bakongo ABAKO, premier mouvement politique indépendantiste constitué par l'une des ethnies peuplant le Congo, alors colonie belge. Mais les élections de mai 1960, précédant d'un mois l'accession à l'indépendance du pays, furent remportées par le Mouvement national congolais (MNC) fondé par Patrice Lumumba, partisan d'un État unitaire. L'indépendance ayant favorisé l'émergence de multiples revendications autonomistes, Lumumba se résigna à un compromis. Kasavubu accéda à la présidence de la nouvelle République, tandis que son rival prenait la direction du gouvernement.

Dans les mois qui suivirent, le pays plongea dans le chaos. Au sein de l'armée, les soldats congolais se révoltèrent contre leurs officiers blancs ; en juillet, Moïse Tshombé entraînait le Katanga dans une guerre de sécession qui provoqua une intervention militaire de la Belgique. Le 14 septembre, le colonel Mobutu Sese Seko, chef de l'armée congolaise, écartait du pouvoir Lumumba — qui fut assassiné l'année suivante — ainsi que Kasavubu. Celui-ci fut cependant rappelé à la tête de l'État. Alors qu'en janvier 1963, les forces de l'Organisation des Nations unies avaient mis fin à la sécession katangaise, Kasavubu suspendit le Parlement en septembre. Une guerre révolutionnaire s'en suivit au Kwilu. À l'est du pays, à Stanleyville (aujourd'hui, Kisangani), un gouvernement concurrent fut établi, jusqu'au débarquement de parachutistes belges, britanniques et américains. Le 24 novembre 1965, un nouveau coup d'État mettait fin à la présidence de Kasavubu. Le général Mobutu s'octroyait les pleins pouvoirs.
Biographical Information
Joseph Kasa-Vubu
(At a Glance)
: male
Interests: Art, Politique, Sport
Place of Origin: Congo-Kinshasa
Né vers 1910 au village de Dizi, au Mayumbe, dans la province du Bas-Congo, il fut inscrit au catéchuménat de la mission de Kizu, à 6 kilomètres de Tshela. Il fut baptisé le 31 janvier 1925, eut sa première communion le 1er février et reçut la confirmation le 10 juillet de la même année..

Kasa-Vubu, qui était huitième enfant et dernier garçon de la famille, connut à peine sa mère qui mourut quand il n'avait que quatre ans. Son père mourut aussi en 1936. C'est son frère aîné Nsambu Michel qui exerça sur lui une influence décisive. Il logea à la mission en 1927 pour y faire son école primaire par les premiers moniteurs noirs formés par les pères. Les enseignements à lui donnés déjà par son frère aîné Nsambu Michel, lui permirent d'être inscrit directement en classe de troisième. Sur lui, on nota « sa réserve, son intelligence, une pointe d'indépendance ». Quand le jeune homme termina sa quatrième année, il fut sélectionné dans un recrutement ecclésiastique, parmi les meilleurs et les plus intelligents des élèves pour être envoyés au petit séminaire de Mbata-Kiela où il resta huit ans, de 1929 à 1936..

Séminariste au petit séminaire de Mbata-Kiela, mais jugé trop indépendant pour devenir prêtre, il suivit l'école normale.




More Repertoire

Music, Congo-Kinshasa
Government, Congo-Kinshasa
Congo-Brazzaville, Congo-Kinshasa, Art
Government, Congo-Kinshasa
Netherlands, Congo-Kinshasa