myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Fulbert Youlou
Fulbert Youlou

Congo-Brazzaville

L'abbé Fulbert Youlou est un homme politique du Congo Brazzaville né en 1917 et décédé en 1972 en Espagne.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 25th Jul 2008
Modifier: 25th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Position:
Président de la République
Working primarily in:
Congo-Brazzaville

Description of Work:
Après une formation religieuse, Fulbert Youlou, ordonné prêtre en 1949, n'avait pas fait parler de lui jusqu'en 1955. Il décide cette année là, contre les ordres de son évêque, de se présenter aux élections législatives. Il sera battu par Jean-Félix Tchicaya. Toutefois, Youlou a compris le parti qu'il peut tirer des ethnies majoritaires du sud du Congo Brazzaville (dont les Bakongo), toujours fidèles au rêve matswaniste, prophétisme fondé par André Matswa, dit "Grenard", mort en prison en 1942 et qui remettait en cause le colonialisme.

En 1956, il crée l'Union Démocratique de Défense des Intérêts Africains (UDDIA) et remporte un franc succès aux élections municipales de novembre 1956 puisqu'il est élu à Brazzaville contre Tchicaya. L'année suivante, il est nommé Ministre de l'Agriculture dans le gouvernement Opangault.

En 1958, Jacques Opangault et Youlou appuient la politique d'autonomie du Général de Gaulle envisagée dans le cadre de la Communauté française. Un changement de majorité à l'assemblée provoque en novembre 1958, la création d'un gouvernement provisoire, dirigé par l'abbé. La guerre tribale qui se déclenche en février 1959 à Dolisie, troisième ville du pays, et qui vont par effet de contagion gagner Pointe-Noire est le prélude à la rédaction d'une nouvelle constitution puis d'une loi électorale qui permettent toutes les deux de renforcer le pouvoir du premier Ministre.

Après avoir mis au pas les matwanistes, Youlou constitue un nouveau gouvernement en juillet 1959. Le Mouvement Socialiste Africain et donc Opangault, amnistié, le rejoignent peu après. L'unité du pays est en jeu. Elle le sera à présent tout au long de l'histoire du Congo Brazzaville, les ethnies du Sud et celles du Nord s'affrontant jusqu'à aujourd'hui pour la maîtrise du pouvoir.

L'indépendance d'août 1960 puis une nouvelle constitution en 1961, accroissent les pouvoirs du chef de l'Etat (qui est candidat unique avec 97% des suffrages aux élections de mars 1961). Considéré comme "modéré", Youlou applique alors une politique très anticommuniste et antimusulmane.

Sa tentative d'instaurer un régime de parti unique en 1963 ne tarde pas à entamer sa popularité. Aussitôt après, une grève générale qui paralyse le pays se transforme ensuite en émeute populaire. Ces «les Trois Glorieuses» mènent au pouvoir Alphonse Massamba-Débat tandis que Youlou est placé en résidence surveillée.

En mars 1965, il réussit cependant à s'échapper et à se réfugier en Espagne où il meurt en 1972.
Biographical Information
Fulbert Youlou
(At a Glance)
Date of Birth: Jul/9/1917
: male
Place of Origin: Congo-Brazzaville
Fulbert Youlou né le 9 Juillet 1917, près de Brazzaville, est un membre de la tribu Balali, la plus grande des trois principaux sous-groupes de la population Bakongo. Il a étudié au sacerdoce et a été ordonné sur son trente-deuxième anniversaire, devenant un curé à Brazzaville en 1949. Ses relations avec ses supérieurs ont été tendues, et son intérêt pour la politique a conduit à des mesures disciplinaires contre lui. À la fin de 1955, le petit prêtre a fini par entrer dans la politique à plein-temps, mais il a continué à porter sacerdotale vêtements de temps après.


More Repertoire

Congo-Brazzaville
France, Congo-Brazzaville, Music
Congo-Brazzaville
Congo-Brazzaville, Art, Belgium
Congo-Brazzaville, United States, Education