myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Agathe Kanziga Habyarimana
Agathe Kanziga Habyarimana

Rwanda

Agathe Habyarimana née Agathe Kanziga vers 1942 dans la préfecture de Gisenyi, est la veuve de Juvénal Habyarimana (président de la République du Rwanda du 5 juillet 1973 au 6 avril 1994).


Plus de utilisateur: miba
Creer: 19th Jun 2008
Modifier: 10th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Professional Areas:
Government
Working primarily in:
Rwanda

Biographical Information
Agathe Kanziga Habyarimana
(At a Glance)
: male
Interests: Politique, Economie, Art, Culture
Place of Origin: Rwanda
Très influente, Agathe Habyarimana est souvent considérée comme la véritable patronne de l'Akazu, accusation qu'elle nie. Accueillie en France après l'attentat du 6 avril 1994 contre son mari, elle y réside toujours, sans être en situation régulière. Sa demande de statut de réfugiée, déposée en janvier 2004, a reçu un avis négatif de l'OFPRA le 4 janvier 2007. Le rejet de sa demande a été confirmé le 15 février 2007 par la Commission des recours des réfugiés (CRR), après 13 ans de séjour en France, qui a notamment souligné son rôle dans le génocide rwandais de 1994 (elle aurait participé « en tant qu'instigatrice ou complice » au « crime de génocide », selon les termes de la décision de la CRR). Cette même décision lui refuse ainsi les conditions pour l'obtention du droit d'asile et l'exclut du bénéficie de la convention de Genève sur les réfugiés. La CRR juge également que ses déclarations, « non crédibles, […] doivent être regardées comme traduisant sa volonté d'occulter les activités qui ont en réalité été les siennes durant la période de préparation, de planification et d'exécution du génocide ». Elle risque désormais d'être expulsée. Une information judiciaire a été ouverte contre elle en mai 2007 pour « complicité de génocide et de crime contre l'humanité », suite à une plainte. (source wikipédia)


Other Posts from myAfrica

Central African Republic, Government
Nous signalons la création d'un nouveau parti politique des libertés et des responsabilités, le parti de l'Union Démocratique Centrafricaine à...

More Repertoire

Nigeria, Government
South Africa, Government
Government, Cote d'Ivoire
Government, Cote d'Ivoire
Uganda, Government