myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Ndongo Lô Niang
Ndongo Lô Niang

Senegal

Né le 15 janvier 1975, Ndongo Lô Niang est un chanteur sénègalais.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 11th Jun 2008
Modifier: 14th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Working primarily in:
Senegal

Description of Work:
En 2001, sa première cassette, Ndortel (« Les Débuts »), connaît un succès foudroyant. Tarkhiss (« La Glissade »), deux ans plus tard, est dans la même veine et le troisième album, Aduna (« Monde »), arrivé sur le marché en décembre 2004, fait fureur dans les boîtes sénégalaises.

Dans sa musique, on trouve l’ambiance du mbalax. Ndongo chante la morale, Allah source de vénération, Touba la ville sainte, la paix des ménages et l’obstination des hommes. Il prône l’entraide dans une société minée par l’individualisme, se souvenant que quand son père l’a mis à la porte, « ce sont d’autres mères, frères et amis » qui l’ont accueilli. Même après ses premiers succès, il continuera à dormir à la belle étoile. « Il racontait tout cela avec émotion, témoigne Fatou Sakho, animatrice à la RTS (Radiotélévision sénégalaise) qui l'avait reçu sur le plateau de son émission Tel Quel.

Ndongo Lô était attendu pour un concert le 27 janvier à l'Institut culturel et linguistique de Dakar (ex-Centre culturel français) et on aurait dû l'entendre dans l'opéra créé par la fondation Prins-Claus des Pays-Bas, prévu pour mars à Dakar. Aujourd'hui, on décèle des signes prémonitoires de sa fin prochaine dans son dernier clip, Aduna. Un moment donné, il tourne le dos au public, les yeux au ciel. À écouter attentivement le titre « Diallé ma », on y découvre ses adieux. Diallé signifie condoléances en wolof, et « ma » se traduit par « moi ». Ce qui donne : « Venez me présenter vos condoléances. » Ndongo avait-il vu venir sa mort et le rite qui l'accompagne ?
De nombreux confrères sont venus s'incliner sur sa dépouille, Ouza Diallo, le rappeur Big Dee, Ismaïla Lô, Coumba Gawlo Seck et Youssou Ndour, qui a mis cinq autocars à la disposition du cortège pour l'accompagner à sa dernière demeure. « Avec la mort de Ndongo, a commenté Baaba Maal, le Sénégal perd un artiste accompli. C'était un homme au talent immense ». Ému, Landing Savané, ministre de l'Artisanat et de l'Industrie, accompagné de sa collègue de la Culture Safiatou Ndiaye Diop et de Viviane Wade, l'épouse du président de la République, a poursuivi : « Nous demandons à l'ensemble des artistes de faire vivre la mémoire de ce valeureux fils et de porter au firmament l'oeuvre qu'il a entamée ».
Biographical Information
Ndongo Lô Niang
(At a Glance)
Date of Birth: Jan/15/1975
: male
Interests: Art, Musique, Humanitaire, Religion
Place of Origin: Senegal
Ndongo Lô Niang né dans une famille de griot, s’est découvert musicien tard. Son enfance est difficile. Son père, Mbagnick Niang, polygame, refuse qu’il s’approche du monde musical et exige qu’il apprenne la menuiserie métallique. L’affection de sa mère, Mariétou Fall, ne parvient pas toujours à consoler ses chagrins. Mais on ne lutte pas contre son destin. Ndongo s’éclipse le soir pour vivre sa passion. Il chante dans les kassaks et les simbs, les cérémonies de mariage, de circoncision et dans les jeux de
« faux-lion », où l’on exorcise les démons, il crée l’ambiance. Il tient son timbre de voix de son grand-père maternel, qui chanta sa vie durant les louanges de Serigne Touba, le fondateur de la confrérie mouride.
Ndongo (qui signifie « disciple » ou « talibé » en wolof) devient peu à peu l'invité prestige que l'on s'arrache de Dakar à New York en passant par Hambourg, Paris, Lille ou Bordeaux.

Malgré cela, Ndongo aimait et respectait son père, à qui il venait d'acheter une maison à Touba.



More Repertoire

Art, Senegal
Sport, United Kingdom, Senegal
Government, Senegal
Turkey, Senegal, Soccer
Art, Senegal