myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Gilles Duarte
Gilles Duarte

France

Stomy Bugsy de son vrai nom Gilles Duarte, né le 21 mai 1972 à Paris, est un rappeur et acteur français.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 28th May 2008
Modifier: 14th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Professional Areas:
Music
Working primarily in:
France

Description of Work:
Si avec le Ministère A.M.E.R Stomy Bugsy défend une conception quasi guerrière du rap, il n'en va pas de même de sa production en solo. Ayant signé pour lui seul un contrat avec la multinationale du disque, Columbia, Stomy sort en 96 un mini-album "le Prince des lascars", produit par Doctor L (remarqué pour son travail avec un autre groupe de rap, Assassin). En novembre, c'est l'album "le Calibre qu'il te faut" : succession de drames et de comédies, les morceaux sont inspirés par le cinéma américain, version Pacino et De Niro, ambiance mafia et règlements de compte. Groove et humour donnent une dimension un peu moins noire à l'ensemble. De "Mon papa (est un gangster)" à "la Guerre du rap", en passant par "Dernier pas dans la mafia" en duo avec Akhénaton d'IAM, le rap que nous sert Stomy Bugsy se veut digne de la West Coast des Etats-Unis, tendance gangsta et grosses voitures. Le 12 mars 98, il donne un concert au Bataclan. Il invite quelques amis dont Doc Gyneco. Mais c'est avec le Secteur Ä, véritable organisation artistique de Sarcelles qu'il se produit les 22 et 23 mai à l'Olympia à Paris. Un enregistrement live est mis sur le marché quelques temps après. En 1999, Stomy Bugsy quitte le Secteur Ä et monte son label, Show Lapins. Il se lance ainsi dans la production de jeunes talents comme les Novices du Vice, des jumeaux de… Sarcelles ou Kybla, un rappeur originaire de Marseille. Fin décembre 1999, Stomy sort également un album collégial, "Mixomatose" dans lequel se retrouvent tous les artistes du label. Mais le beau gosse du rap hexagonal continue sa route en solo. En janvier 2000, Stomy sort un nouvel album intitulé "Trop jeune pour mourir". La pochette le montre torse nu, le crâne rasé avec bandana, référence directe à Tupac, le rappeur américain assassiné. Le ton est donné et le son de cet album est délibérément west coast. La production est à cette image : léchée et impeccable. Stomy vogue d'ailleurs vers un hip hop plus chanté, voire quasiment lyrique comme dans le titre "Trop jeune pour mourir". Ses compères Passi et Hamed Daye sont venus lui prêter main forte. Il a fait appel aussi à Jacques Dutronc pour le duo "Tombe à la place du cœur". Agé de 27 ans et père de famille, toujours aussi séducteur, Stomy a mûri, sans pour autant oublier d'où il vient. Il chante d'ailleurs "On s'en sortira", le premier simple issu de l'album, comme pour rappeler que tout le monde n'a pas eu sa chance. Passionné par la culture noire américaine des années 70, Stomy sort en octobre 2000 un single de trois titres, "Black Pimp Fada", (avec aussi une version de cinq titres) qui rend hommage à Curtis Mayfield. Il continue tranquillement sa carrière cinématographique et apparaît notamment dans "3 zéros" de Fabien Onteniente en 2001 et dans "le Boulet" d'Alain Berberian en 2002. En mars 2003, il lance son quatrième album intitulé fort à propos "4ème round". Cogité pendant deux ans, cet opus est à l'image de son auteur, un peu plus posé. Même si on retrouve de vieux acolytes, comme Passi sur le morceau d'ouverture "Viens avec moi", Stomy fait aussi appel à sa propre mère pour poser sa voix sur "J'suis né à Pigalle" accompagné par le son d'un accordéon qui restitue les sonorités capverdiennes. Celles-là même d'ailleurs qui ont pu l'inspirer pour "La MC malcriado" (mal élevé), avec Jacky des Neg'Marrons et JP des 2Doigts ainsi que le compositeur Teofilo Chantre, eux aussi originaires du Cap-Vert. Avec des titres comme "Pas d'celles" ou "Une femme en prison", duo avec Kenny Rowland des Destiny Child, Stomy tente de se défaire de son image "show lapin". La trentaine passée, le lascar de Sarcelles semble vouloir gérer une carrière musicale aussi bien que cinématographique avec pondération. Un mois après la sortie de l'album, on le retrouve dans l'un des rôles principaux de la comédie policière "Gomez et Tavarès" (il tournera aussi la suite, "Gomez Vs Tavarès", qui sera sur les écrans en 2007). Invité sur l'album "Odyssée" de Passi, retrouvant en studio son complice du Ministère AMER pour enregistrer "Le Temps qui passe" avec Johnny Hallyday, il participe en décembre 2004 aux Burkina Rap Awards qui se tiennent à Ouagadougou. On le retrouve en janvier 2005 dans le long métrage "Neg'maron" de Jean-Claude Flamand Barny, aux côtés d'Admiral T et Jocelyne Béroard. L'aventure parallèle qu'il mène avec La MC Malcriado se poursuit en 2006 avec un premier album "Nos Pobéza Ké Nos Rikéza". C'est plus souvent avec ce quatuor qu'en solo qu'il monte sur scène. A l'approche des élections présidentielles françaises de 2007, il apparaît sur les compilations "Ecoute la rue Marianne" et "Explicit Politik". Bugsy est (re)devenu Bugzy. Le ton dur sur lequel il s'exprime annonce celui de son nouvel album qui paraît en août 2007. Pour "Rimes Pässionnelles", l'artiste a pris son indépendance vis à vis des majors du disque avec lesquelles il avait fait équipe depuis le début de sa carrière. Certaines chansons sont signées par d'autres rappeurs, tels que Driver ou Lino d'Arsenik. S'ouvrant sur "Sois Hardcore", l'album se conclut par "Personne n'en parle", dans lequel Stomy réagit aux incendies successifs qui ont ravagé en 2005 des hôtels parisiens abritant des immigrés africains, faisant de nombreuses victimes. C'est à cette époque, dans l'émission de télévision "Tout le Monde en parle", que le rappeur avait pour la première fois lu ce texte aussi émouvant qu'accusateur.
Biographical Information
Gilles Duarte
(At a Glance)
Date of Birth: May/21/1972
: male
Interests: Art, Musique, Sport, Mode
Place of Origin: Cape Verde
Stomy Bugsy grandit à Sarcelles en banlieue parisienne au milieu de cinq frères et soeurs. Ses parents sont d'origine capverdienne.

Sa scolarité prend un mauvais chemin dès l'école primaire. Quand les premières figures de breakdance apparaissent, il commence lui-même à s'entraîner dans les sous-sols des parkings, graffitant au passage quelques murs.

Très impressionné par Muhammad Ali, il fait un bref passage par la boxe le temps de dix combats amateurs. Il décide ensuite de se consacrer au hip hop. En entendant un jour sur une radio parisienne son futur compère, Passi, il se dit que lui aussi peut rapper. C'est en 91 que sort le premier maxi "Traîtres" du groupe Ministère A.M.E.R fondé par Passi et Stomy. Un an plus tard, c'est l'album "Pourquoi tant de haine". Le ton agressif du posse commence à déplaire aux autorités. En 94, l'album "95200" est reconnu comme un des meilleurs disques rap de l'année. En 95, avec un titre "Sacrifices de poulets" que l'on trouve sur une compilation accompagnant la sortie du film "La Haine" de Mathieu Kassovitz, le groupe est condamné par la justice française pour provocation et incitation à la violence.


More Repertoire

France, Ghana, Soccer
France, Algeria
Popular, Eritrea
Congo-Kinshasa, Music
France, Senegal