myAfrica BETA

User Guidelines | Mon Compte | Get Help
Peter Abrahams
Peter Abrahams

Jamaica

Peter Abrahams, né à Vrededorps près de Johannesburg en Afrique du Sud le 3 mars 1919, est un romancier sud-africain de langue anglaise.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 20th May 2008
Modifier: 14th Jul 2008
Professional Information
Professional Areas:
Art
Working primarily in:
Jamaica

Description of Work:
Peter Abrahams a publié des poèmes : A Blackman Speaks of Freedom !, 1940 ; un recueil de nouvelles : Dark Testament, 1942. et des romans : Songs of the city, 1945 ; Mine Boy, 1946 (Rouge est le sang des Noirs, traduit de l'anglais par M. Klopper et Denise Shaw-Mantoux, Casterman, « L’Éolienne », 1959 - réimpression : 1983, 226 p., épuisé), où un homme de la brousse, découvre la ville, la mine et l’action syndicale ; The Path of Thunder, 1948 (Le Sentier du tonnerre, traduit de l'anglais par Amélie Audiberti, Gallimard, « La Méridienne », 1950, 288 p., épuisé), description réaliste des ghettos ; Wild Conquest, 1950, récit historique qui tente de retrouver l’origine du conflit entre Blancs et Noirs ; Return to Goli, 1953 ; Tell Freedom, 1954 (Je ne suis pas un homme libre, traduit de l'anglais par M. Klopper et Denise Shaw-Mantoux, Casterman, « Église vivante », 1956 — réimpression : 1982, 306 p., épuisé), ouvrage largement autobiographique où il analyse sa condition de métis ; A Wreath for Udomo, 1956 (Une couronne pour Udomo, traduit de l'anglais par Pierre Singer, Stock, 1958, 304 p., épuisé), son roman le plus achevé, dans lequel, associant mythe et réalité, présent et passé, il peint le retour de son héros vers une Afrique imaginaire en proie aux démons de la misère, du tribalisme et des fantasmes de la minorité blanche ; A Night of Their Own (Une nuit sans pareille, traduit de l'anglais par Denise Shaw-Mantoux, Casterman, « L’Éolienne », 1966, 264 p., épuisé), 1965, rend hommage à la résistance contre l’apartheid ; This Island Now, 1966 (Cette île entre autres, traduit de l'anglais par Denise Shawn-Mantoux, Casterman, « L’Éolienne », 1968, 280 p., épuisé), est le récit de l’effondrement d’une dictature à la Jamaïque ; The View from Coyoba, 1985. (source .librairie-compagnie.fr)
Biographical Information
Peter Abrahams
(At a Glance)
Date of Birth: Mar/3/1919
: male
Interests: Art, Culture
Place of Origin: South Africa
Témoin lucide et idéaliste d’une société profondément meurtrie par le système de l’apartheid, Peter Abrahams est l’une des grandes figures de la littérature sud-africaine. Né dans un township, il s’exile à Londres à vingt ans pour échapper « à cette destruction qui est le produit de la rancœur et de la frustration », puis, en 1959, il s’établit à la Jamaïque. L’essentiel de son œuvre est consacré à l’évocation des rapports conflictuels qui opposent les différentes communautés raciales d’Afrique du Sud.


More Repertoire

Senegal, Dance, ...
Senegal, Art
South Africa, Government
France, Art, Algeria
Senegal, Art, Switzerland

Le top des actualités des actualités