myAfrica BETA

User Guidelines | Mon Compte | Get Help
Graça Simbine Machel Mandela
Graça Simbine Machel Mandela

Mozambique

Graça Simbine Machel Mandela (née le 17 Octobre, 1945), est une militante Mozambicaine des droits de l'homme et de l'enfant., également présidente de la fondation pour le développement communautaire.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 6th May 2008
Modifier: 10th Jul 2008
Professional Information
Professional Areas:
United Nations
Working primarily in:
Africa

Description of Work:
Graça est la veuve de l'ancien président du Mozambique Samora Machel, mort dans un accident d'avion en 1986. Elle est actuellement la femme de l'ex-président Sud Africain Nelson Mandela et elle est une figure de proue du continent africain. Ancienne ministre de l'éducation , elle a fait reculer l'analphabétisme dans son pays. Très active dans les instances internationales (Unesco, Onu etc,,,,,,,), cette ambassadrice de l'unicef se bat contre tous les maux qui frappent l'Afrique. Sauver les " enfants soldats ". Soucieuse encore de faire partager au monde l’héritage culturel de l’Afrique. Son crédo est de promouvoir l'éducation pour construire une paix durable. elle est attachée à la la réconciliation nationale et déterminée à découvrir la vérité sur l’accident d’avion qui coûta la vie, en 1986.
Graça Machel, fervent défenseur des droits des femmes et des enfants dont la renommée est internationale, mène des actions politiques et sociales depuis plusieurs décennies. Elle est Présidente de la Fondation pour le développement communautaire (FDC), organisation mozambicaine à but non lucratif qu’elle a créée en 1994. La FDC accorde des subventions à des organisations de la société civile pour rapprocher les communautés, améliorer la justice sociale et économique et aider à la reconstruction et au développement du Mozambique au sortir de la guerre.

En 1994, le Secrétaire général des Nations Unies charge Graça Machel, en tant qu’experte indépendante, de mener une étude évaluant l’impact des confits armés sur les enfants. En 1996, la présentation de son rapport fait sensation et lance la définition d’un nouvel agenda au concept novateur, visant à garantir la protection absolue des enfants mêlés à la guerre, en modifiant les politiques et les pratiques des gouvernements, des agences de l’ONU et de la société civile nationale et internationale.

Au fil des ans, les réussites de Graça Machel ont été reconnues à l’échelle internationale. Elle a notamment été lauréate en 1992 du « Prix Leadership Afrique pour l'élimination permanente de la faim », décerné par le Hunger Project, et s’est vue remettre en 1995 la médaille Nansen, en reconnaissance de sa contribution au bien-être des enfants réfugiés. L’IPS (Inter Press Service) lui a remis le prix International Achievement Award pour son travail en faveur des enfants dans le monde. Elle a également reçu le prix Distinguished Humanitarian Service Award décerné par Africare ainsi que le Prix Nord-Sud du Conseil de l’Europe, entre autres.
Le prix Nord-Sud de Lisbonne est décerné chaque année depuis 1995 par le Centre Nord-Sud du Conseil de l’Europe à deux candidats s’étant distingués par leur attachement exceptionnel à la cause des droits de l’homme et l’espoir dont ils sont porteurs pour l’avenir dans ce domaine.

Aujourd'hui ambassadrice de l'UNICEF, Graça Machel ne cesse d'interpeller l'opinion internationale sur le sort des enfants et sur le rôle de l'éducation et des femmes dans l'édification de la paix. Elle vient dernièrement de proposer, avec Nelson Mandela son époux, un partenariat mondial en faveur des enfants victimes de conflits. Parmi ses nombreuses activités, elle est actuellement Présidente de la commission nationale de l'UNESCO au Mozambique et siège dans de nombreuses organisations à travers le monde.


Biographical Information
Graça Simbine Machel Mandela
(At a Glance)
Date of Birth: Oct/17/1945
: female
Interests: Humanitaire, Sport, Art
Place of Origin: Mozambique
Graça Machel est née au Mozambique ou elle fit sa scolarité et partit au portugal pour poursuivre ses études grâce à une bourse. Elle fit des études de langues et parle couramment l'Anglais, Portugais, l'Italien, Espagnol. En 1973, elle retourne au Mozambique et s'allie au Front Mozambicain de Libération (Frelimo), et devient institutrice. Elle fut nommée Ministre de l'éducation et de la culture en 1975, année de l'indépendance du Mozambique. Elle se marie la même année avec Samora Machel qui devient président.




More Repertoire

United Nations, South Africa
Mozambique, Government
United Nations, NGOs, Senegal
Mali, United Nations

Le top des actualités des actualités