myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Obiageli Ezekwesili
Obiageli Ezekwesili

United States

De nationalité nigériane, Obiageli (Oby) Ezekwesili, a assumé les fonctions de vice-présidente de la Banque mondiale pour la Région Afrique le 1er mai 2007.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 5th May 2008
Modifier: 14th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Professional Areas:
NGOs, Occupations
Position:
vice-présidente de la Banque mondiale pour la Région Afrique
Working primarily in:
United States

Description of Work:
Mme Ezekwesili est titulaire d’une maîtrise en droit international et diplomatie de l’Université de Lagos, ainsi que d’une maîtrise en administration publique de la Kennedy School of Government de l’Université Harvard. Elle a également le titre d’expert-comptable.

Dotée d’une somme unique d’expériences pratiques, notamment dans les domaines particulièrement difficiles et complexes que sont la réforme du secteur énergétique et l’éducation, elle est bien placée pour traiter des nombreux enjeux qui se posent à l’Afrique. Un trait primordial dont elle fait preuve dans l’exercice de ses responsabilités est son aptitude à gagner l’adhésion de ceux qui traitent avec elle, quelle que soit l’énormité du processus de changement auquel ils sont confrontés. Et son existence témoigne de son dévouement à l’Afrique, de même que l’extrême respect qu’elle inspire au sein de la communauté internationale. Sa passion et son engagement pour l’Afrique, sa profonde intégrité et son optimisme seront, pour la Région, autant d’atouts.
Biographical Information
Obiageli Ezekwesili
(At a Glance)
Interests: Economie, Art
Place of Origin: Nigeria
Ressortissante du Nigéria, Obiageli Ezekwesili a quitté les fonctions de ministre de l’Éducation qu’elle occupait dans ce pays pour rejoindre la Banque mondiale. Au fil d’un parcours professionnel particulièrement relevé, elle a accumulé une expérience et des acquis d’ordre pratique dans une singulière succession de postes au sein du secteur privé, de la société civile et du secteur public.
Mme Ezekwesili a débuté sa carrière comme auditrice et conseil en gestion, plus particulièrement spécialisée dans les aspects planification financière, financement des PME, vérification des comptes et respect des réglementations. De 1994 à 1999, elle a été un des membres fondateurs de Transparency International, occupant au sein de cette organisation le poste de directrice pour l’Afrique. En 2000, elle a assumé les fonctions d’assistante spéciale du Président du Nigéria chargée du suivi budgétaire ainsi que des services d’information sur les prix, donnant à ce titre l’impulsion aux réformes institutionnelles qui ont vu l’établissement de mécanismes et de stratégies pour le respect de la légalité. Son action à ce niveau s’est également soldée par un succès sans précédent, en réduisant nettement les coûts de passation des marchés de l’État ainsi que les délais d’exécution de ses projets, et en améliorant dans le même temps la transparence à ces niveaux.

Elle a par la suite occupé la fonction de ministre du Développement des minéraux solides, chargée en particulier de réformer le secteur minier nigérian pour le mettre en conformité avec les normes universellement reconnues, notamment dans le domaine de la transparence des politiques, en vue d’accroître les niveaux d’investissement global et de confiance des investisseurs dans ce secteur. C’est sous son impulsion que la législation nigériane sur les minéraux et les activités minières a été conçue, que l’office national du cadastre minier a été créé, et que le secteur minier s’est ouvert à la participation des entreprises privées. Elle a également présidé le volet nigérian de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (EITI), et été aux avant-postes de l’adhésion volontaire du Nigéria aux principes de cette initiative et du premier audit jamais entrepris dans le secteur des hydrocarbures.

Depuis juin 2006, elle occupait la fonction de ministre de l’Éducation avec pour mission de diriger la stratégie de réforme globale en cours dans ce secteur. Elle a restructuré et recadré les activités du ministère pour la réalisation des objectifs d’éducation pour tous (EPT) ainsi que des objectifs de développement pour le Millénaire (ODM), instauré des modèles de partenariat public-privé pour les prestations de services, restructuré en profondeur les services de l’Inspection fédérale pour en faire un mécanisme amélioré d’assurance qualité, et instauré des mécanismes de transparence et de responsabilisation pour assurer une meilleure gouvernance du budget. L’initiative « Parrainez une école publique » lancée au début de cette année par la bourse des valeurs du Nigéria témoigne du succès novateur qu’elle a obtenu dans ce domaine.

Other Posts from myAfrica

Central African Republic, Government
Nous signalons la création d'un nouveau parti politique des libertés et des responsabilités, le parti de l'Union Démocratique Centrafricaine à...

More Repertoire

Botswana, Soccer
Art, Mali, Burkina Faso
France, Soccer, Cote d'Ivoire
Congo-Brazzaville, Art