myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Rachida Dati
Rachida Dati

France

Rachida Dati, née le 27 novembre 1965 à Saint-Rémy en Saône-et-Loire (Bourgogne), est une femme politique française.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 28th Apr 2008
Modifier: 14th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Professional Areas:
Government
Working primarily in:
France

Description of Work:
Rachida Dati est née à Saint-Rémy (Saône-et-Loire). Son père marocain, Mbark Dati, est ouvrier maçon, sa mère, algérienne, élèvera Rachida et ses onze frères et soeurs dans une HLM de cette banlieue de Chalon-sur-Saône. Elle fréquente une école privée catholique et un lycée de Chalon sur Saône avant de suivre des études d'économie aux Universités de Dijon, de Paris I Sorbonne et de Paris II Assas, d'où elle sort avec une Maîtrise en sciences économiques (gestion des entreprises). Simple boursière, elle finance ses études en occupant divers petits boulots de vendeuse, standardiste ou aide-soignante.
Biographical Information
Rachida Dati
(At a Glance)
Interests: Politique, Economie, Art, Humanitaire
Place of Origin: Morocco
À la suite d'une rencontre avec Albin Chalandon, alors Garde des Sceaux, ce dernier la pistonne pour qu'elle entre comme comptable stagiaire à la direction financière du groupe Elf Aquitaine, poste qu'elle occupe de 1987 à 1990 tout en poursuivant ses études. Lors de la remise du Prix de la Fondation de la vocation à sa soeur aînée, Rachida Dati rencontre Jean-Luc Lagardère, qui lui offre en 1990 un emploi d'Auditrice à la direction de son groupe Matra communication. Il lui finance également une année d'études (1992-1993) à l'actuel Institut Supérieur des Affaires (ex-programme Master of Business Administration de HEC). Selon la presse, Rachida Dati aurait par la suite indiquée sur son CV être diplômée d'un "MBA du groupe HEC-ISA", notamment pour pouvoir entrer à l'École Nationale de la Magistrature, alors qu'elle n'a officiellement pas obtenu ce diplôme de HEC.
En 1993, Rachida Dati rejoint à titre d'Auditrice interne la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), basée à Londres, et entre au Conseil d'administration de Planetfinance, l'organisme de microcrédit de Jacques Attali qu'elle rencontre par l'intermédiaire de Marceau Long, à l'époque vice-président du Conseil d'Etat. Ce dernier la présente également à Simone Veil, qui lui demande un rapport sur la politique de la ville. L'année suivante, elle devient Contrôleur de gestion et Secrétaire générale du bureau d'études sur le développement urbain à la Lyonnaise des Eaux puis, de 1995 à 1997, Conseiller technique à la direction juridique du Ministère de l'Éducation nationale.
Sur les conseils de Marceau Long et de Simone Veil -- qui lui offrira sa robe de magistrate le jour de sa prestation de serment --, Rachida Dati intègre en 1997 l'École Nationale de la Magistrature (ENM). Elle est admise sur titre, sans passer le concours d'entrée, ayant fait valider ses acquis professionnels pour obtenir une Maîtrise en droit public. Sa carrière de magistrate débute en 1998 avec une affectation comme auditeur de Justice au Tribunal de Grande Instance de Bobigny, suivie d'un poste de Juge commissaire aux procédures collectives du TGI de Péronne (1999-2001) et d'un poste de Substitut du procureur de la République à la section financière près du TGI d'Evry (2001-2002).
En 2002, Rachida Dati propose ses services à Nicolas Sarkozy et se place désormais dans son sillage, tout en devenant aussi la meilleure amie de son épouse ("c'est plus qu'une amie, c'est ma soeur", déclare même Cécilia Sarkozy). Elle est d'abord nommée Conseillère technique chargée des relations avec les jeunes au cabinet du ministre de l'Intérieur, puis suit Nicolas Sarkozy lorsque celui-ci devient ministre de l'Économie et des Finances en 2004. De décembre 2004 à juin 2005 elle occupe le poste de Directrice générale adjointe du Conseil général des Hauts-de-Seine (présidé par Nicolas Sarkozy). En 2006, elle retrouve la Place Beauvau où elle reprend sa fonction de Conseillère, chargée du projet de loi sur la prévention de la délinquance. La même année elle s'inscrit à l'UMP (présidée par Nicolas Sarkozy) puis, après s'être mise en disponibilité du ministère de la Justice et s'être fait coachée par Jean-Claude Narcy (présentateur de TF1), elle est propulsée en janvier 2007 porte-parole du candidat pour sa campagne présidentielle. Après l'élection de Nicolas Sarkozy à la tête de l'Etat, Rachida Dati est nommée le 18 mai 2007 Garde des Sceaux, Ministre de la Justice dans le premier gouvernement de François Fillon, fonction reconduite le 19 juin 2007 dans le gouvernement Fillon 2.
Dans Je vous fais Juges, un ouvrage d'entretiens réalisés par le journaliste Claude Askolovitch (éditions Grasset), Rachida Dati livre diverses confidences people et fait quelques mises au point concernant sa personnalité, son ascencion politique et les nombreuses critiques dont elle est l'objet dans les milieux professionnels de la Justice.
Icône médiatique et symbole politique, avec Rama Yade et Fadela Amara, de la diversité française black-blanc-beur version sarkozyste, cette "beurette" aux origines modestes est par ailleurs membre de l'Institut Montaigne (un think-thank des milieux d'affaires), du club Le Siècle (un think-thank de dirigeants français), co-fondatrice du Club XXIe Siècle (un think-thank de personnalités se proposant de valoriser la diversité au sein de la société française) et fondatrice de l'association Bleu Blanc Rouge (une association pour les jeunes de banlieue financée par les réseaux sarkozystes).

Other Posts from myAfrica

Central African Republic, Government
Nous signalons la création d'un nouveau parti politique des libertés et des responsabilités, le parti de l'Union Démocratique Centrafricaine à...

More Repertoire

Benin, Government
France, Congo-Kinshasa, Government
Ghana, Government
France, Soccer, Cote d'Ivoire