myAfrica BETA

User Guidelines | Mon Compte | Get Help
Francis Wangah Romain Wodie
Francis Wangah Romain Wodie

Cote d'Ivoire

Francis Wangah Romain Wodie est un homme politique ivoirien né le 25 février 1936 à Abidjan.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 28th Apr 2008
Modifier: 14th Jul 2008
Professional Information
Professional Areas:
Government
Working primarily in:
Cote d'Ivoire

Description of Work:
Issu du syndicalisme étudiant, membre fondateur de la Ligue Ivoirienne des Droits de l'Homme (LIDHO),Francis Wangah Romain Wodie  a été président de la section ivoirienne d'Amnesty International (1985-1989), Dans les années 70 il fonde un des syndicats les plus puissants du pays : le Syndicat National de la Recherche et de l'Enseignement supérieur (SYNARES). Il fut ministre de l'enseignement supérieur de 1998 à 1999. Il est aujourd'hui président du Parti ivoirien des travailleurs (PIT) dont il était le premier secrétaire national depuis 1990. Il a été candidat officiel du PIT aux élections présidentielles de 1995 et de 2000.
Biographical Information
Francis Wangah Romain Wodie
(At a Glance)
Interests: Politique, Economie
Place of Origin: Cote d'Ivoire
  • Francis Wodie débute en tant que militant au sein de la Fédération des étudiants d'Afrique noire en France (FEANF) avec Djéni Kobina. Il y étudie le droit.
  • 1961 : Il est arrêté et expulsé de la France vers la Côte d'Ivoire. Dès 1961 il est harcelé par le régime de Félix Houphouët-Boigny pour ses activités jugées subversives à cause de son engagement dans le syndicalisme.
  • En 1962 : Il est emprisonné.
  • En 1966 : Il commence à enseigner le droit avant d'être une nouvelle fois arrêté un an plus tard
  • Francis Wodie ne fait pas de concessions et fonde un des syndicats les plus puissants du pays : le Syndicat national de la Recherche et de l'Enseignement supérieur (SYNARES).
  • 1973 : Il choisit de s'exiler en Algérie.
  • Alors qu'il est agrégé de droit en France, il revient à Abidjan et devient le doyen de la faculté de droit.
  • 1990 : Le multipartisme étant autorisé, Francis Wodie en profite pour créer le PIT, parti marginal de l'opposition; il est élu la même année député de Cocody, mais est le seul parlementaire de son parti
  • 1995 : Il se présente à l’élection présidentielle contre Henri Konan Bédié alors que les autres partis de l'opposition préfèrent boycotter l'élection. Il recueille selon les estimations officielles 3,8% des suffrages. La même année il perd son siège de député, le PIT n'est donc plus représenté à l'assemblée.
  • 1998 : Il devient ministre de l'enseignement supérieur dans le gouvernement de Daniel Kablan Duncan.
  • 2000 : Il se présente une seconde fois aux élections et recueille 5,7 % des votes.

Discret depuis le coup d'État du 24 décembre 1999, cet intellectuel du sud-est n'a guère jusqu'ici amélioré la représentation de son parti sur le territoire national. Le PIT est aujourd'hui considéré comme un « petit parti » face au FPI, PDCI et RDR. (source wikipedia)



Other Posts from myAfrica

Government, Central African Republic
Nous signalons la création d'un nouveau parti politique des libertés et des responsabilités, le parti de l'Union Démocratique Centrafricaine à...

More Repertoire

Government, Comoros
Government, Benin
Senegal, Government
Government, Guinea
France, Government, Senegal

Le top des actualités des actualités