myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Albert Tévoédjrè
Albert Tévoédjrè

Benin

Albert Tévoédjiré est né le 10 novembre 1929 à Porto-Novo.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 16th Apr 2008
Modifier: 14th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Professional Areas:
Government
Working primarily in:
Benin

Description of Work:
Albert TEVOEDJRE, après ses premières études à l’École Saint Joseph de Porto-Novo, au Séminaire Saint Gall de Ouidah et au Lycée Van Vollenhoven de Dakar, a étudié aux Universités de Toulouse (France) et de Fribourg (Suisse), ainsi qu’à l’Institut Universitaire des Hautes Études Internationales de Genève et au Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston (USA). Il est Docteur ès sciences économiques et sociales et licencié d’Histoire.

Après la proclamation de l’indépendance de son pays en août 1960, Albert TEVOEDJRE, ancien dirigeant de la Féderation des étudiants d’Afrique Noire en France et co-fondateur du Mouvement Africain de Libération Nationale, devient Secrétaire d’État à la Présidence de la République, Ministre de l’Information, poste qu’il occupe jusqu’à sa désignation comme Secrétaire Général de l’UAM (Union Africaine et Malgache).

Après son départ de l’UAM en 1963, il donne des cours et dirige des séminaires de science politique à l’Institut Africain de Genève et à l’Université Georgetown de Washington D.C.. De 1964 à 1965, il est chargé de recherche à l’Université de Harvard (Cambridge, Massachusetts) où il publiera son étude «Pan Africanism in Action – an Account of the UAM» (1965).

Entré au Bureau International du Travail (BIT) en 1965 comme expert en planification de la main-d’œuvre, il est nommé Coordonnateur Régional pour l’Afrique le 1er mars 1966 à Addis-Abeba avant d’être promu Sous-Directeur Général le 1er janvier 1969.

Il est nommé le 9 decembre 1974 Directeur de l’Institut International d’Etudes Sociales avec rang de Directeur Général Adjoint du Bureau International du travail.

Il restera toujours actif dans la recherche et l'enseignement et assumera en particulier des fonctions et des missions de professeur de Science Politique dans diverses universités :

1976-1978: Professeur Associé de Science Politique à l'Université
"Paris-Sorbonne";

1977-1978: "Herskowitz Visiting Professor of Political Science at
Northwestern University, Evanston, Illinois, USA;

1977-1979: Professeur en Mission à l'Université Nationale de Côte d'Ivoire
(Abidjan).

A partir du 1er janvier 1984, il se consacrera exclusivement à l’Association Mondiale de Prospective Sociale (AMPS),créée en 1976 sous son impulsion à l’issue du Colloque Mondial sur les Implications Sociales d'un Nouvel Ordre Économique International.


Biographical Information
Albert Tévoédjrè
(At a Glance)
Interests: Culture, Education, Politique
Place of Origin: Benin

Albert TEVOEDJRE est l’auteur de plusieurs études sur le developpement politique, économique et social en Afrique et de nombreux articles dans divers journaux. Son livre «La Pauvrete, Richesse des Peuples» où il met en évidence l’idée du Contrat de Solidarité, a reçu le Prix de la Vie Économique, en 1980 à Paris.

En 1987, il crée le Centre Panafricain de Prospective Sociale (CPPS), Institution de recherche, de formation et d’exécution de programmes en matière de développement socio-économique en Afrique. Ce Centre a abrité en 1989 la rencontre Afrique-Europe et le premier Forum de Porto-Novo sur les Droits de l’Homme, organisés par l’Association Mondiale de Prospective Sociale, le Conseil de l’Europe et l’Organisation de l’Unité Africaine, à l’issue desquels la Déclaration de Porto-Novo pour un contrat de Solidarité a été adoptée. Le CPPS est à l’origine de l’Initiative Humanitaire Africaine pour porter secours dans le domaine médical et nutritionnel aux Refugiés, ceux de la Région des Grands Lacs notamment.

Membre correspondant de l’Académie Royale des Sciences d’Outre-mer de Belgique, membre du Club de Rome et de nombreuses sociétés savantes à travers le monde, Albert TEVOEDJRE a reçu plusieurs distinctions honorifiques dans l’ordre national de divers pays ainsi que la Medaille du Conseil de l’Europe, les Palmes Académiques Françaises et la Médaille Internationale Humanitaire. Il collabore activement au programme commun des Nations - Unies sur le VIH Sida (ONU SIDA), notamment en ce qui concerne les dimensions culturelles et socio - politiques de la pandémie du Sida.

Invité en qualité de personnalité à la Conférence des Forces Vives de la Nation du Bénin, il a été chargé d’en présenter le Rapport Général. Membre du Haut Conseil de la République. Il a été d’avril 1991 à mars 1996 Députéà l’Assemblée Nationale, Président de la Commission des Relations Extérieures, de la Coopération au développement, de la Défense et de la Sécurité. Du 10 avril 1996 au 24 juin 1999, il a été Ministre du Plan, de la Restructuration Économique et de la promotion de l’Emploi ; assurant régulièrement l’intérim du Président de la République durant ses absences avec chaque fois délégation des pouvoirs de "Chef du Gouvernement".

Depuis le 1er juillet 1999 il est Coordonnateur du Projet «Millénaire pour l’Afrique» qui fonctionne sous l’égide des Nations Unies à travers une Commission Indépendante. L’objectif de cette Commission Indépendante est d’engager une réflexion approfondie et de présenter des propositions significatives, originales et efficaces dans le but d’aider l’Afrique à s’emparer réellement des nouvelles chances qu’elle peut découvrir en elle-même ou que la Communauté internationale peut encore lui offrir à l’orée du Troisième Millénaire.

De février 2003 à février 2005, il a exercé les fonctions de Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte-d'Ivoire.

Albert TEVOEDJRE est marié à Isabelle EKUE, Professeur de Lettres, très engagée dans la lutte contre l'excision. Ils ont trois fils et trois petits-enfants. La famille "TEVOEDJRE" habite "Le Refuge du Pèlerin", une propriété située dans un village (Djrègbé) non loin de Porto-Novo et qui accueille régulièrement des groupes de réflexion de vingt à trente personnes.



Other Posts from myAfrica

Central African Republic, Government
Nous signalons la création d'un nouveau parti politique des libertés et des responsabilités, le parti de l'Union Démocratique Centrafricaine à...

More Repertoire

Government, Senegal
Egypt, Government
Burkina Faso, Government
Tunisia, Government
Congo-Kinshasa, Government