myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Valdiodio Ndiaye
Valdiodio Ndiaye

Senegal

Héritier du royaume des Gelwaar,Valdiodio Ndiaye est né le 7 avril 1923 à Kaolack. Il effectue ses études secondaires au lycée Faidherbe de Saint-Louis.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 15th Apr 2008
Modifier: 14th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Professional Areas:
Government
Working primarily in:
Senegal

Description of Work:
Après le baccalauréat (1943), Valdiodio Ndiaye effectue de brillantes études juridiques à la Faculté de droit de l'université de Montpellier où il décroche un doctorat en 1951.
Sur le plan politique, il a occupé d'importantes fonctions au Bloc démocratique sénégalais (BDS) et à l'Union progressiste sénégalaise (UPS).
Ministre de l'Intérieur du Sénégal en mai 1957 et de la Fédération du Mali, il a prononcé le discours adressé au général De Gaulle le 26 août 1958, à la veille du référendum du 28 septembre 1958.
Maire de Kaolack en 1960, il est nommé ministre des Finances en novembre 1962.

Biographical Information
Valdiodio Ndiaye
(At a Glance)
Interests: Politique, Culture, Education
Place of Origin: Senegal

Ministre de l'Intérieur du Sénégal, Valdiodio Ndiaye, personnage mythique, est confronté à son destin lorsqu'il affronte le général de Gaulle, le 26 Août 1958 à Dakar et qu'il exprime, du haut d'une tribune, l'aspiration de tous les peuples d'Afrique noire : Nous disons indépendance, unité africaine et confédération".

En 1962, deux ans après l'indépendance du Sénégal, le destin de Valdiodio Ndiaye bascule "dans la tragédie.
‘'Accusé de complot contre l'Etat, ce leader africain qui a oeuvré pour la liberté et prouvé son attachement aux valeurs démocratiques, se retrouve en prison, tenu dans l'isolement le plus terrible, pendant douze longues années''.
Accusé, avec le président du Conseil, Mamadou Dia, de ‘'tentative de coup d'Etat'' en décembre 1962, Vadiodio Ndiaye est condamné en mars 1963 à 20 ans de prison.
Libéré le 27 mars 1974, il ouvre une étude d'avocat à
Dakar et participe à la fondation du Mouvement démocratique populaire en 1981 avec Mamadou Dia.
Il quitte Dia en 1983 pour regagner le Parti socialiste et apporte son soutien au candidat Abdou Diouf alors en campagne dans le Saloum. Valdiodio Ndiaye est mort le 5 mai 1984.



Other Posts from myAfrica

Central African Republic, Government
Nous signalons la création d'un nouveau parti politique des libertés et des responsabilités, le parti de l'Union Démocratique Centrafricaine à...

More Repertoire

Tanzania, Government
Senegal, Soccer
Sculpture/Carving, Senegal
Sudan, Government
Egypt, Government