myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

El Hadji Mamadou Sylla
El Hadji Mamadou Sylla

Guinea

Mamadou Sylla né le 25 janvier 1960 à Boké, est un homme politique guinéen et chef d'entreprise.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 11th Apr 2008
Modifier: 14th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Professional Areas:
Government
Working primarily in:
Guinea

Description of Work:
Issu de l'ethnie des Diakhankés, réputés pour leur sens des affaires et leur attachement à l'islam, Mamdou Sylla est inscrit tout petit à l'école coranique. Adolescent, il suit son père Elhadji Bakoutoubou Sylla, un marabout attiré par la réussite ici-bas, pour travailler à ses côtés dans les mines de diamant de Banankoro.

Il ne débarque à Conakry qu'en 1984, « se débrouille » dans les affaires, vend tout et rien. Et, à partir de 1991, séjourne de temps à autre aux États-Unis, où il ouvrira un salon de coiffure africaine qui se révélera un fiasco. L'histoire de Sylla aurait pu être banale, comme le destin de nombreux Africains très tôt sevrés d'école et devenus « hommes d'affaires » pour survivre.

Biographical Information
El Hadji Mamadou Sylla
(At a Glance)
Interests: Politique, Economie
Location:
  City: Conackry
Place of Origin: Guinea
Sylla a été l'une de plusieurs personnes donné de grandes quantités de riz par le gouvernement pour la vente au détail. Devenir riche, il s'installe à Conackry et est devenue un haut magistrat.

En 1998, Sylla acheté un importateur d'armes et a obtenu le contrat pour approvisionner l'Armée Guinéenne. Sylla est devenu un important partisan du Président Lansana Conté, à étendre les facilités de l'armée et les dépenses de grosses sommes d'argent soutenant Conté en 2001 par référendum à retirer à retirer en limiter la durée.

Sylla a été attribué un grand nombre de contrats du gouvernement, a reconnu que la Guinée deviennent plus riches de l'homme.
En 2003, il est nommé ministre de la Justice. En 2004, il a pris la nationalité Sénègalaise, en vue de renforcer ses relations d'affaires là-bas. L'année suivante, à la demande du gouvernement guinéen, il est devenu le fondateur et leader du Congrès des employeurs Guinéenne.

En 2005, la ferme Sylla Futurelec Holding a été accusé d'avoir raison, le gouvernement de 8000000 $, mais il contre-prétendu que l'état était en fait une dette envers lui.
Une enquête indépendante a conclu que même si le gouvernement lui devait 22 millions de dollars, il a effectivement dû lui 55 millions de dollars, et avait un 2,7 millions de dollars découvert à la Banque Centrale de la République de Guinée, même si les personnes n'étaient pas autorisées à détenir des comptes. En 2006, il a été emprisonné, accusé de detournement de fonds publics et la délivrance des chèques de rebondissementt. En décembre, il a été gracié par l'intervention personnelle du Conté. Cela est devenu un important grief de la gréve generale de 2007.

Sylla est devenu le président honoraire de l'arrêt Parti de l'Unité et du Progrés le 26 Mai 2007 lors d'une cérémonie à laquelle a assisté Conté.
Sylla a été choisi pour ce poste le 23 Mai.



Other Posts from myAfrica

Central African Republic, Government
Nous signalons la création d'un nouveau parti politique des libertés et des responsabilités, le parti de l'Union Démocratique Centrafricaine à...

More Repertoire

Uganda, Government
Government, Gabon
Chad, Government
Benin, Government
Government, Senegal