myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Ellen Johnson Sirleaf
Ellen Johnson Sirleaf

Liberia

Ellen Johnson-Sirleaf, née le 29 octobre 1938, est une économiste formée aux États-Unis et une femme politique libérienne. Présidente du Libéria depuis le 16 janvier 2006.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 9th Apr 2008
Modifier: 29th Jul 2008
Professional Information
Professional Areas:
Occupations
Position:
Présidente
Working primarily in:
Liberia

Description of Work:
Mariée à 17 ans, Ellen Johnson-Sirleaf a eu quatre fils avant de divorcer de son mari, aujourd'hui décédé. Elle appartient à l'élite minoritaire, formée des descendants des esclaves américains affranchis qui ont fondé le Liberia en 1847. Détentrice d'un diplôme de l'Université du Colorado et d'une maîtrise en administration publique à Harvard, elle devient la première femme ministre des Finances du Liberia à la fin des années 1970.

Elle occupe par la suite plusieurs postes financiers à l'étranger, notamment à la Banque mondiale, et dans des institutions privées, dont la prestigieuse Citybank américaine. De 1992 à 1997, elle assume la responsabilité régionale du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Elle est également la cofondatrice de l'Institut national pour les femmes en position de leadership politique.

Biographical Information
Ellen Johnson Sirleaf
(At a Glance)
Interests: Politique, Economie, Art
Location:
  City: Monrovia
Place of Origin: Liberia
En 1980, Ellen Johnson approuve le coup d'État de Samuel Doe contre un régime qui domine les ethnies locales. Lorsqu'elle se met à critiquer la dictature militaire corrompue et impopulaire qui s'est installée, elle se fait emprisonner à deux reprises. Réussissant à échapper à l'exécution, elle s'exile. En décembre 1989, elle appuie le coup d'État du chef de guerre Charles Taylor. Mais la sanglante guerre civile qui s'ensuit et se répercute sur le pays voisin, la Sierre Leone, l'amène à le dénoncer.

Lors d'un scrutin permis par une accalmie des violences, en 1997, elle l'affronte, se forgeant alors une réputation de « Dame de fer ». Mais elle finit loin derrière et quitte à nouveau le pays. Elle revient au Liberia après l'insurrection ayant poussé à l'exil Charles Taylor (aujourd'hui accusé de crimes de guerre par la Cour pénale spéciale de Sierra Leone pour son soutien aux rebelles sierra-léonais pendant la guerre civile de ce pays). De 2004 à 2005, elle préside la Commission de la réforme de la gouvernance, mais démissionne pour protester contre l'incapacité du gouvernement de transition à combattre la corruption.

En novembre 2005, Ellen Johnson-Sirleaf remporte le deuxième tour de l'élection présidentielle avec près de 60 % des voix, battant facilement le candidat vedette George Weah, un ancien footballeur donné favori. En dépit de quelques irrégularités mineures et des allégations de fraudes formulées par son rival, les observateurs internationaux considèrent le scrutin comme juste. Elle est la première femme élue au suffrage universel à la tete d'un Etat Africain.

Son assermentation, en janvier 2006, se fait devant des dizaines de délégations du monde entier: les États-Unis y envoient la première dame américaine, Laura Bush, de même que la secrétaire d'État, Condoleezza Rice; les poids lourds du continent, les présidents nigérian, Olusegun Obasanjo, et sud-africain, Thabo Mbeki, y assistent également, tout comme plusieurs de leurs homologues africains.



Read comments. Write your own.

Repertoire :  Ellen Johnson Sirleaf

Ellen Johnson-Sirleaf, née le 29 octobre 1938, est une économiste formée aux États-Unis et une femme politique libérienne. Présidente du Libéria depuis le 16 janvier...

Contribuez à cet outil communautaire en évaluant ce profil, et surtout n'hésitez pas à être la première personne à le faire. Il vous suffit d'écrire dans l'espace juste en dessous.

Other Posts from myAfrica

Central African Republic, Government
Nous signalons la création d'un nouveau parti politique des libertés et des responsabilités, le parti de l'Union Démocratique Centrafricaine à...

More Repertoire

France, Art, Cameroon
Congo-Kinshasa, Government
Popular, Eritrea
South Africa, Art
France, Burkina Faso, Soccer