myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Léon Kengo Wa Dondo
Léon Kengo Wa Dondo

Congo-Kinshasa

Léon Kengo wa Dondo, Léon Lubicz de naissance, homme politique de la République démocratique du Congo (RDC),il est né le 22 mai 1935 à Libenge, dans la province de l'Équateur, au Congo belge.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 31st Mar 2008
Modifier: 14th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Professional Areas:
Government
Working primarily in:
Congo-Kinshasa

Description of Work:
Léon Kengo a été Premier commissaire d'État (chef du gouvernement) plusieurs fois sous Mobutu Sese Seko à l’époque du Zaire, en faveur de la mondialisation et de l’économie des marchés.
 Son père était polonais et sa mère congolaise tutsi. Né Léon Lubicz, il changea son nom en Kengo Wa Dondo en 1971, suite à la campagne d’Africanalisation du président Mobutu.

Biographical Information
Léon Kengo Wa Dondo
(At a Glance)
Interests: Politique, Economie, Sport
Place of Origin: Congo-Kinshasa

Kengo a été Premier ministre une première fois de 1982 à 1986, plaçant différents technocrates comme Munga Mibinbo à la présidence de la SNEL. Il a ensuite été ministre des Affaires étrangères de 1986 à 1987 et de nouveau Premier ministre de 1988 à 1990. Durant la période de démocratisation, lorsque le multipartisme fut autorisé, Kengo fut choisi comme Premier ministre en 1994 comme consensus entre Mobutu et le Parlement. Il chassa des membres de la communauté libanaise du Zaïre sur des accusations de trafic illégal de diamants pour le financement de troupes armées.
Peu après le début de la première guerre civile du Congo en décembre 1996, Kengo dirigea le cabinet de crise contre la rébellion. Ses origines tutsies lui valurent la méfiance de certains partisans de Mobutu, étant donné que Kabila et ses rebelles étaient alliés aux gouvernements tutsis du Rwanda et du Burundi. Il fut viruleusement critiqué pour n'avoir pas pu arrêter l'avancée des rebelles. Il annonça sa résignation en mars 1997 et abandonna son poste en avril de la même année. Un mois plus tard, le gouvernement tomba et Kabila prit le pouvoir.
En 2005, il renonce aux ambitions présidentielles pour se présenter comme candidat aux éléctions législatives de 2006.
Le 11 Mai 2007, Kengo a été élu président du Sénat de la RDC, battant Léonard She Okitundu, pourtant le candidat du parti majoritaire, l'AMP. Il devient de ce fait depuis le 14 mai 2007, date de son investiture, la deuxième personnalité politique de la RDC.



Other Posts from myAfrica

Central African Republic, Government
Nous signalons la création d'un nouveau parti politique des libertés et des responsabilités, le parti de l'Union Démocratique Centrafricaine à...

More Repertoire

Burkina Faso, Government
Congo-Kinshasa, Government
Congo-Kinshasa, Gabon, Music
Government, Senegal
Government, Senegal