myAfrica BETA

Repertoire

User Guidelines | Mon Compte | Get Help

myAfrica is an open resource. Most profiles, such as this one, are editable by logged in users. You may block editing access to a profile of yourself that you create if you wish.

Djibril Tamsir Niane
Djibril Tamsir Niane

Guinea

Djibril Tamsir Niane est un écrivain et historien guinéen, né le 9 janvier 1932 à Conakry (Guinée). Il est spécialiste de l’histoire du Mandé, notamment l'Empire du Mali.


Plus de utilisateur: miba
Creer: 31st Mar 2008
Modifier: 10th Jul 2008
Edit | Report as Abusive |
Professional Information
Professional Areas:
Art
Working primarily in:
Guinea

Description of Work:
Étudiant en histoire à l’Université de Bordeaux (France), Djibril Tamsir Niane est titulaire d’une licence et d’un DESS. Son mémoire portant sur la recherche sur l’Empire du Mali, il collecte auprès des griots, notamment Mamadou Kouyaté, les récits de la tradition orale. C’est à partir de ces recherches qu’il publie en 1960 Soundjata, ou l’épopée mandingue, son ouvrage le plus connu. Il a participé à l’écriture de l’Histoire générale de l’Afrique sous les auspices de l’Unesco avec Joseph ki Zerko.
Biographical Information
Djibril Tamsir Niane
(At a Glance)
: male
Interests: Education, Culture
Location:
  City: Conackry
Place of Origin: Guinea
Né à Conakry, en Guinée, pays qui vit naître l’empire du Mali, Instituteur puis professeur d’histoire à l’université de Dakar, Djibril Tamsir Niane s’emploie à faire connaître l'histoire ancienne de l'Afrique à partir des récits que lui font les griots. Il est tout le contraire d’un passéiste ; s’appuyant sur les notes des administrateurs concernant les vestiges — visibles mais muets — qui parsèment le sol de l’Afrique occidentale, il cherche à les confronter aux traditions transmises dans les villages par les griots. Dans l’attente des travaux des archéologues sur les grands sites d’Aoudaghost, de Koumbi Saleh (empire du Ghana) et de Niani (empire du Mali), il recueille le geste de Soundjata Keita, fondateur de l’empire du Mali, qui est publiée en 1960 (Soundiata ou l’Épopée mandingue). Chercheur rigoureux aventuré dans les méandres de la mémoire collective, il se situe à mi-chemin des historiens classiques s’appuyant sur les textes et les vestiges matériels, et les thèses du chercheur sénégalais Cheikh Anta Diop pour qui la réhabilitation de l’Afrique passe par la mise en évidence de l’origine noire de l’Égypte ancienne.

Collaborateur de l’historien Jean Suret-Canale, avec qui il rédige un manuel d’histoire sur les Peuples de l’Ouest africain, il publie plusieurs articles dans le bulletin de l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN) et des Recherches sur l’empire du Mali au Moyen Âge (1975), à destination des chercheurs, qu’il complète par une histoire du Soudan occidental au temps des grands empires (1975) destinée, elle, au grand public. Le professeur, en effet, n’oublie jamais l’ancien instituteur, alternant publications scientifiques et ouvrages de plus grande diffusion, sans jamais s’écarter du message de ces « bibliothèques vivantes » que sont encore les griots de village (Sikasso ou la dernière citadelle, 1971 ; Contes d’hier et d’aujourd’hui, 1985). Il est aussi l’auteur de pièces de théâtre.

Certains de ses écrits lui valent la prison sous le régime de Sékou Touré, puis l’oblige à l’exil au Sénégal dans les années 1970.

Djibril Tamsir Niane est professeur honorifique de l’Université Howard (Washington DC) ainsi que de l’Université de Tokyo.

Il est aussi le père de la célèbre mannequin Katoucha Niane.




More Repertoire

South Africa, Art
Congo-Brazzaville, Art
France, Art, Cameroon
France, Art, World